FLYING HORSEMAN - KEL ASSOUF

indie rock
Saturday
02
May 2020
  • Rotonde

Extra information

We are looking for a new date

Two underground Belgian bands playing their new album for an exciting, eclectic night

When

Sat. 2 May, 2020

Where

  • Rotonde
Flying Horseman - Botanique
l
Flying Horseman doet het nog steeds in het donker, en vindt daarin almaar beter zijn weg.
Focus Knack

FLYING HORSEMAN

For more than a year, Flying Horseman has been working on new material. The band has worked for the first time with producer Jasper Maekelberg (Faces on TV, Balthazar,...) and together they present a concise and pure album: eight adventurous, uncompromising songs with a deep heart and a broad outlook that alternately sound rousing and introspective, evil and tender, dark and playful.

More than ever, all band members take their place in the spotlight: the powerful, endlessly inventive rhythm section of Mattias Cré and Alfredo Bravo; the conjuring harmony vocals and hallucinogenic synths and guitar sounds of Loesje and Martha Maieu; the inspired vocals and the compelling guitar playing of frontman Bert Dockx.

Live, this unique band guarantees a breathtaking listening experience. 

Flying Horseman - Where Do You Live
Flying Horseman - America is Dead (Tenace Sessions Episode 5)
"Kel Assouf, la puissance du rock au cœur du Sahel" La Libre
Kel Assouf - Botanique

KEL ASSOUF

Il semble que le concept de nostalgie soit presque aussi présent dans la culture touarègue que dans la culture brésilienne avec son célèbre saudade. Chez les Touareg c’est le Assouf, qui a donné son nom au groupe d’Anana ag Haroun. Après un album en trio résolument politique et plein de rage envers les anciennes et nouvelles nations coloniales et dont le côté novateur a été salué par la critique, Anana ag Haroun a souhaité se recentrer sur ce qui se passe en lui, que ce soit le Assouf ou les sentiments de solitude et les questions existentielles que se pose un homme qui a dû quitter son désert. Seul avec sa Flying V et un jeu d’amplis et d’effets qui confirment le parti pris psychédélique de l’album précédent, le musicien explore ses mondes intérieurs. Les chansons, fidèles à l’esprit du blues touareg, alternent avec des paysages sonores instrumentaux inspirés par le désert. Un parti pris très cinématographique qui ferait volontiers penser aux atmosphères créées par Neil Young pour le film Dead Man de Jim Jarmush.

Kel Assouf - Fransa
Saturday
02
May 2020

Extra information

We are looking for a new date

Partners