(c) Dieter De Lathauwer

Infos Pratiques

Horaires:

Du mercredi au dimanche - 12:00 à 20:00

Tarifs:

Entrée libre

Muzex

A l'achat de votre ticket de concert + 2€, l'accès aux expositions vous est offert le soir même du concert.

Vous êtes ici

DIETER DE LATHAUWER. I LOVED MY WIFE

Jeudi 02.03.17 - Dimanche 02.04.17
Galerie

Avec I loved my wife, ce jeune artiste issu de l’Académie des Beaux-Arts de Gand, nous entraîne dans les recoins méconnus d’une des plus sombres pages de l’histoire.

Lors de ses différents voyages en Autriche entre 2012 et 2015, Dieter De Lathauwer choisit d’appréhender le paysage à travers les traces traumatiques de la seconde guerre mondiale.

Ce ne sont d’abord que de sobres vues d’édifices bordés de pelouses, dont on ne distingue qu’un pan de façade, un mur ou quelques fenêtres.

Parfois masqué par un feuillage dense, le sujet semble se dérober au regard. On ne l’approche qu’à pas feutrés et par une observation prolongée. L’artiste prend le soin d’en éloigner tout élément spectaculaire et de nous plonger image après image, dans un univers sourd et glaçant.

Ces constructions à la fois banales et austères ne sont autres que les institutions psychiatriques, devenues au temps du nazisme, les théâtres de mises à mort massives. Dès 1939, plusieurs campagnes d’euthanasie en Allemagne et en Autriche, ont conduit à la mort des patients atteints de troubles psychiatriques, dont de nombreux enfants. Des centaines de milliers de victimes, considérées comme inférieures du fait de leurs souffrances psychiques et décrétées non rentables pour la société, ont été ainsi tuées par le corps médical lui-même. C’est le cas décrit par un film de propagande nazie, où un homme déclare avoir sacrifié sa femme pour le bien de la nation et dont le titre de l’exposition «I loved my wife» est tiré.

L’exposition présente conjointement photographies de l’artiste et archives d’époque mises en scène dans une installation visuelle et sonore. Dieter De Lathauwer y suggère plus qu’il ne dévoile le terrifiant passé de ces lieux toujours en activité aujourd’hui et en capture avec réserve et intelligence le profond silence qui les nimbe.

Dieter de Lathauwer (1978) vit et travaille à Gand.

Son travail a été exposé à plusieurs reprises lors d’expositions personnelles et collectives (Wewantosee, Museum of contemporary art, Kanazawa, Japon, 2016 ; Conversations Rooms, Zebra, Gand, 2015 ; Sense of place, Bozar, 2012 ; Landscape Night, Recyclart, 2012, Introduction à l’aventure du rêve lucide, Musée de la Photographie, Anvers, 2010…).

Il est également l’auteur de deux ouvrages photographiques : Nightlife et Sado, auto-édités en 2013.

Parmi plusieurs prix et reconnaissances, Dieter De Lathauwer a remporté le “Bozar Photography Award “en 2012, fait partie de la sélection de TIFF, revue du Musée de la Photographie d’Anvers et a gagné le “Unseen Dummy Award Amsterdam” en 2016 avec I loved my wife, qui fera l’objet d’une édition en 2017.

Lundi 6 Mars mentormentor organise un workshop avec Dieter De Lathauwer dans de expo.