Vous êtes ici

Le retour du parrain du spaghetti-rock Romano Nervoso au Botanique coïncide avec la sortie de son dernier album "I Don’t Trust Anybody Who Doesn’t Like Rock’n’Roll" en février 2018.

Il est accompagné par le célèbre producteur Pelle Gunnerfeldt qui a notamment travaillé avec The Hives, The Knife, Peter Björn et bien d’autres. Rien que ça !

Romano Nervoso revendique pleinement son appartenance à La Louvière : ville métissée au passé industriel et à la situation socio-économique pas toujours simple, y vit également une importante communauté italienne. Cette revendication culturelle s'inscrit à la limite de la contestation politique : Romano Nervoso s'érige en porte-étendard d'un mouvement urbain lié aux facettes de la principale ville de la Région du Centre.

A travers une grande partie des titres dans la langue de Dante, l’accent italien n’est jamais loin lors des titres en anglais. Les origines italiennes avaient donné le ton de l’humour sur le premier album, elles constituent désormais l'âme de la formation.

Et quand quatre jeunes Louviérois issus de communautés immigrées se retrouvent sur scène autour de Romano Nervoso, ils livrent un rock'n roll qui transpire les senteurs d'acier en fusion et les cannellonis à la ricotta.

Sortez vos couverts, vous allez déguster.

Romano Nervoso - Rather Kill a Man than an Animal

Romano Nervoso Jingle My Bells...