Vous êtes ici

Si la voix haut-perchée, «robertsmithienne» de Kele Okereke sera éternellement associée aux tubes de Bloc Party que sont «Helicopter» ou «Banquet», ses pérégrinations en territoire électronique valent aussi leur pesant de cacahuètes. Après avoir opéré une première sortie de route en solo en 2010, le Londonien est revenu en 2014 avec un deuxième disque, «Trick», qui l’a vu réaffirmer sa volonté d’abandonner temporairement les guitares pour les machines à faire danser. Une conversion qu’on peut qualifier d’heureuse, dans la mesure où les ambiances lounge et les beats noctambules permettent à cette voix si délicate de s’illustrer avec une palette sonore renouvelée et d’en montrer toutes les couleurs et nuances.

Dans le même ordre d’idées, Kele proposera ses morceaux dans une formule acoustique aux Nuits 2017, dans le cadre intimiste du Grand Salon. Une expérience à ne pas manquer pour les fans de la première heure !

Kele - First Impressions

Kele - TENDERONI