Vous êtes ici

Les êtres humains sont capables d’exploits inédits. En effet, pendant que certains courent le 100 mètres en moins de 10 secondes, d’autres s’adonnent aux joies du monocycle tout en jonglant avec des torches enflammés. Le talent extraordinaire du beatboxers est d’arriver, avec pour seule aide ses cordes vocales, à simuler n’importe qu’elle son. Dans les années 80, les pionniers de la discipline étaient Doug E. Fresh, Darren Robinson aka “Buffy” et Leonardo Roman aka “Wise. Aujourd’hui, un nom fait la différence : Jonny Madness. Grâce à un style qui ne ressemble à aucun autre, le franco-libanais et son micro ont parcouru le globe partageant avec le public du monde entier cet art original. Boîte à rythme vivante, la performance de Johnny Madness lors du festival Moussem Cities : Beirut promet d’être époustouflante et de ravir les fans du genre mais aussi les non-initiés. 

Johnny Madness Human Beatbox part.2

Leçon de beatboxing avec Johnny Madness au Festival Street Impact à Arras (62)