Vous êtes ici

Faites vos adieux à Psmaker et dites bonjour à Isha. Celui que l’on connaissait pour son featuring dans le légendaire morceau «Bx Vibes» de Scylla, a renoncé il a plus d’un an à son pseudo au profit de son nom de baptême. Désormais, le rap d’Isha se consomme brut et cul sec.

Clope au bec, Isha n’est pas vraiment ce qu’on peut appeler le gendre idéal. Il le dit lui-même, quelque part  «il sera toujours une petite caillera». Dans ses textes, Isha assume tout, il scrute sa réalité, qu’il rêve «augmentée», à la loupe et expose, sans filtre, ses moments d’allégresse mais aussi ses déboires. A ce franc parlé, viennent se greffer un flow chaloupé et des prods sur mesure qui ont fait le succès de «Oh Putain» (avec l'accent du sud) ou encore de «Coloris» en featuring avec Hamza et Caballero.

Fermez les portes de la bergerie car le loup du rap belge est ressuscité et erre à présent en toute liberté.

ISHA - Oh putain (avec l'accent du sud)

ISHA - PASSAGE A NIVEAU #1 : "Le Gang De La Rue pelletier"