Vous êtes ici

Les multi-instrumentalistes bruxellois de BRNS (prononcé Brains) tissent des sonorités à la fois mystérieuses, lunatiques et invraisemblablement catchy.

Jamais l’art de la surprise et de l’expérimentation n’avait atteint un public aussi large en Belgique. Sans doute peut-on remonter à dEUS, voire à Jacques Brel si on veut établir l’illustre généalogie de BRNS. En étendant la portée de notre regard, il est même possible d’établir une filiation avec les écoles de chant grégorien qui s’étaient développées dans nos contrées à la fin du Moyen-Âge...

Mais trêve de blabla historique : tout le monde sait que comparaison n’est pas raison et que la musique de cette audacieuse formation bruxelloise résulte d’une approche émine​m​ment originale et personnelle. Si le chant de Timothée Philippe rappelait à ses débuts la formation éphémère WU LYF et que son jeu de batterie n’hésitait pas à s’aventurer dans les contrées dansantes de Foals (​«Mexico»), le groupe a très vite festonné sa musique de dissonances, de saillies noise et de subtilités rythmiques tirées du jazz, voire du free-jazz. Le résultat : un indie rock expérimental pétri de sensibilité pop, autour duquel gravitent des chœurs hallucinés, des mélodicas ronronnants, des xylophones plus glauques que candides et des orgues tapis dans la pénombre.

BRNS - Pious Platitudes (Official Video Clip)

BRNS - Void (Official Music Video)

BRNS - Mexico - Session Live pour Les Nuits Botanique 2012