Vous êtes ici

Être discret mais bruyant, seul un batteur sait exactement ce en quoi cela consiste. Pendant plusieurs années, Julien Barbagallo a joué le jeu, en prêtant ses talents rythmiques à des groupes tels Tahiti 80 ou encore Tame Impala, donnant ainsi le pouls à de nombreux spectacles, tout en s’effaçant au profit de leaders. Mais, en 2017, c’est décidé, le devant de la scène, c’est lui et ses ballades solitaires, contées en français, qui l’occuperont. Dans le dernier projet de ce multi-instrumentiste, pas de faux-semblants, juste une envie irréfrénable de laisser parler sa créativité sans limite ni contrainte. Au passage, Barbagallo se fait remarquer et gagne de nouveaux fans dont le Bota qui l’a invité à se produire aux Nuits 2017 et lui réserve une nouvelle date cette saison.

Barbagallo - Mungibeddu

Barbagallo - Nouveau Sidobre