Vous êtes ici

Sirène de la Baltique, fée des bois finlandais exilée sur le bitume bruxellois, Anu Junnonen délaisse les ambiances jazzy acoustiques de son groupe Anoo pour visiter et défricher des terres électroniques encore inexplorées. Skeletons désosse la pop et réinvente son anatomie. Dans l’état d’esprit aventureux qui anime les St Vincent, Björk, Tune-Yards, Emilie Simon et autres empêcheuses de tourner en rond, Anu confronte son timbre chaud des grands froids et ses arrangements audacieux à la rugosité glacée des machines, réinvente The Winner Takes it All d’Abba, folke du Jaga Jazzist et met en musique un poème de Sylvia Plath. Beau, différent et sans compromis.

Anu Junnonen - Bumble Bee - 2015

Anu Junnonen - Outer Space - Rehearsal August 2014 - BRUSSELS