Vous êtes ici

S’agissant de musique, certains patronymes portent bonheur: demandez donc à Vanessa Paradis, Julie Doré ou Andrew Bird… Dans cette famille d’artistes bien nommés, il faudra désormais compter sur Antoine CHANCE. 

Pour son premier album solo, Antoine CHANCE prolonge l’entente cordiale entre l’Angleterre et la France, reliant Radiohead et Michel Polnareff, les Innocents et Travis. On y entend, portés par des mélodies soignées et des orchestrations racées, des petits tubes en puissance ("Bye Bye" et "Qui Sait" aux accents bowie-esques), des ballades à la mélancolie douce ("Raté d’un Rien"), des arrangements en dentelle ("Elle Danse"), des romances langoureuses ("Rejoins-moi"). 

De "Sur L’Asphalte" à "Fou", le jeune artiste dévoile une poésie sobre et désarmante, celle d’un « sentimental » qui craint pour sa « santé mentale ». Il parvient à bien faire sonner le français avec des textes simples et résolument pop, au verbe concis et touchant. 

Sur scène, Antoine Chance a assuré les premières parties de JP Nataf, Zazie et Puggy, artistes avec lesquels il partage un sens du songwriting aiguisé et une certaine façon de bousculer les frontières.

Antoine Chance - Fou - Session Acoustique On Air

Antoine Chance - Fou

Antoine Chance - Sur l'asphalte (Live Session)