Vous êtes ici

Pianiste de formation et nourrie au jazz, Agnès Obel a quitté une Copenhague trop étroite pour un Berlin plus adapté à sa faim créatrice. Son premier opus «Philharmonics» fait une entrée fracassante aux Etats-Unis mais aussi en Europe. D’une voie limpide portée par une douce partition de piano, elle offre de captivantes envolées lyriques, tout en paisible retenue. De retour aux Nuits après un concert remarquable à la Rotonde en saison, la belle Danoise n’a pas fini de nous étonner.

Agnes Obel - Riverside (official)