Vous êtes ici

Si les années 90 gardent un vif souvenir de la voix jazzy, au parfum de nicotine de Cat Power, ce sont aux années 2000 que la chanteuse doit sa consécration. Un succès lent et mérité qui a pour bande son la chanson «The Greatest». Le titre est prémonitoire et transforme, en 2006, celle dont  le pseudonyme sonne comme une croisade pour la cause féline, en véritable icône de la scène indie rock new-yorkaise. Sa longue chevelure en moins, Cat Power continue de fonctionner à l’instinct et reste la moins conventionnelle des chanteuses apprivoisées.

Cat Power - Cherokee

Sea of Love by Cat Power

Cat Power - The Greatest (Live Jools Holland June 26, 2006)